Présentation générale

MFP Services assurait la gestion de votre régime de sécurité sociale sous la marque « Solsantis ». Afin d’optimiser la gestion du remboursement de vos frais de santé et le suivi de votre dossier, tout en vous facilitant l’accueil de proximité, elle a décidé de confier la gestion des assurés sociaux aux Caisses Primaires d’Assurance Maladie (CPAM).
Depuis le 25 février 2019, c’est la CPAM de rattachement de votre lieu de résidence qui est désormais votre unique interlocuteur pour les remboursements concernant la part Sécurité sociale.
Vous devrez adresser à cette CPAM toutes vos demandes de remboursements de frais de soins ou autres demandes liées à votre dossier d’assurance maladie (changement d’adresse ; de situation, de RIB, attestation de droits…).
Vous avez dû recevoir un courrier de bienvenue de votre CPAM, vous confirmant votre affiliation et vous indiquant toutes les informations utiles.
MFP Services ne disparait pas, elle s’est réorganisée pour devenir un acteur majeur dans la prévention santé dans la Fonction publique.

 

MFP SERVICES EN QUELQUES MOTS

MFP services est une Union de Mutuelles de Livre I qui gère 1,7 millions d’assurés fonctionnaires[1].

Elle met en œuvre depuis octobre 2017, une action de Gestion du Risque, Prévention et Innovation (GDRPI) en développant un concept innovant de « Santé Publique en milieu professionnel », dans le cadre exclusif de ses missions d’intérêt général (Gestion du Régime Obligatoire).

Les objectifs de ce programme visent à :

  1. être un relais de la Cnam sur ses opérations de prévention,
  2. promouvoir des actions pré-post opérations nationales (complémentaires),
  3. promouvoir une approche affinitaire de la gestion du risque et de la prévention.

Les principes qui régissent ces actions reposent sur le fait que :

  1. On expérimente,
  2. On évalue sur la base des mesures définies par la supervision de l’Isped :
    Institut de Santé Publique, d'Epidémiologie et de Développement,
  3. On généralise si atteinte des objectifs.

MFP Services s’est dotée d’un outil permettant de :

  • faciliter et fiabiliser les analyses et les études : une source unique de données,
  • disposer de mesures d’évaluation en continu et en temps réel,
  • explorer les données pour déterminer des actions affinitaires et pertinentes vers des populations ciblées.

Ce puissant outil nous permet de suivre la prévalence dans plusieurs domaines. Chaque rapport est dynamique pouvant être détaillé par Ministère et par département selon la typologie de l’exploitation. Le suivi quotidien et l’exploration des données sur la base d’une analyse des consommations et de parcours santé permet de déterminer la prévention la plus adaptée aux assurés fonctionnaires.

Le programme développé par MFP Services couvre l’ensemble de la population.

 

 

Depuis octobre 2017, MFP Services réalise sur sites administratifs deux actions de prévention

Le dépistage du diabète et des maladies cardiovasculaires

Le taux de prévalence diabète chez les fonctionnaires est supérieur au taux constaté au plan national (4%). L’absence de recrutement de jeunes au sein de la Fonction Publique conduit à une population « vieillissante » au sein des administrations dont la moyenne d’âge se situe essentiellement dans la tranche d’âge (45-59) où est initiée la reconnaissance de la prévalence diabète.

Ces actions ont pour objectif de prévenir et de retarder, voire de minimiser le risque diabète ayant un impact direct sur les congés maladie et hospitalisation couteux pour l’Assurance Maladie et l’Etat employeur.

Les taux de satisfaction enregistrés à l’issue des actions sont excellents ; 99.65 % des agents considèrent utile l’action proposée.

Des opérations importantes ont été réalisées en métropole, quelle que soit la taille des sites, en zone urbaine ou en zone de « désert médical » ainsi que dans les DOM.

Une importante opération de dépistage du diabète a été réalisée du 22 au 26 octobre avec le Ministère de l’Economie et des Finances (Cœur de Bercy) à 693 participants au dépistage.

La vaccination antigrippale des actifs

Les agents ont la possibilité durant la période épidémiologique de bénéficier gratuitement d’une vaccination contre la grippe sur sites administratifs.

La première action a été lancée durant l’hiver 2017/2018 et a permis de vacciner près de 600 agents.

98.64% des agents vaccinés ont été très satisfaits de ce type de service qui leur a été proposé sur la période 2017 /2018.

La période épidémiologique pour la campagne 2018 / 2019 est fixée du 6 oct.2018 au 31 janv. 2019.

Une action a été réalisée du 5 au 9 novembre avec le Ministère de l’Economie et des Finances (Cœur de Bercy) et a permis de vacciner en 5 jours plus de 700 agents du Ministère.

Une vingtaine d’opérations est d’ores et déjà planifiée avec notamment des sites importants (Ministère de l’Agriculture, TGI, Palais de Justice).

Epid’Météo

Afin de contribuer activement à la lutte contre l’antibiorésistance, MFP Services propose à ses assurés, dans le cadre de la prévention, un nouveau site internet www.epidmeteo.fr qui va permettre :

  • d’améliorer les connaissances des assurés  afin de différencier les symptômes qui nécessitent la prise d’antibiotiques de ceux qui ne la justifient pas,
  • de mieux comprendre le phénomène et les risques de la résistance aux antibiotiques,
  • et surtout, d’aider à distinguer les cas où l’antibiothérapie est inutile !

Chaque mardi, l’assuré inscrit reçoit un mail l’informant de l’évolution des infections (respiratoires, grippe, gastroentérites, pollens et pollution aérienne) dans la région Auvergne Rhône Alpes, ne nécessitant pas la prise d’antibiotiques.

 

 

Addicto’med (Benzodiazépines)

Lancement le 12 juin 2018 d’un site internet d’information scientifique www.addictomed.fr afin :

  • d’améliorer les connaissances des assurés sur le sommeil et l’anxiété,
  • de mieux comprendre le phénomène et les risques d’accoutumance aux anxiolytiques et somnifères,
  • et surtout, des tests pour savoir si le somnifère ou l’anxiolytique prescrit peuvent créer une accoutumance. Dans l’affirmatif, d’évaluer le niveau de dépendance à ce médicament.

L’expérimentation est menée en région Grand Est. Cette expérimentation permet de mesurer l’efficacité du site, et de faire évoluer, à la fois, les messages et les connaissances des assurés sociaux sur la consommation d’anxiolytiques. Une évolution nationale sera envisagée ultérieurement.

 

Vaccination générale

L’adhésion à la vaccination a diminué significativement par rapport aux années 2000 / 2005 (supérieure à 90%) et en très forte baisse depuis 2014 (78.80 %).

La France fait figure de « mauvais élève » : 41 % des Français estiment que les vaccins ne sont pas fiables (Source Santé Publique France).

En préparation : mise à disposition d’un site spécifique d’informations électroniques sur les bienfaits des vaccins, de la couverture individuelle et collective.

 

Polymédication

L’excès de médicament fait peser des risques importants sur la santé, en particulier des personnes âgées.

Les personnes « poly-médicamentées » sont définies comme celles ayant une consommation de médicaments appartenant à plus de 7 classes ATC[2]différentes (suite aux derniers échanges CNAM : 5 classes ATC différentes).

Chaque nouvelle spécialité administrée augmente de 12 à 18 % le risque d’effet indésirable. Ces accidents iatrogéniques sont responsables de 5 à 25 % des admissions hospitalières et de 10 % des admissions aux urgences.

En préparation : Mise à jour du site MFP Services comprenant des informations sur les effets iatrogéniques et d’une application adaptée aux assurés permettant d’apporter des conseils (possibilité de saisir la liste des médicaments prescrits et des interactions) jusqu’à la prise de rendez-vous avec un pharmacien pour analyse et renvoi vers le médecin traitant (conception par un groupe de pharmaciens sur la base de leur outil ; syndicats de pharmaciens présent au Conseil Scientifique de MFP Services).

 

 

[2] ATC = Anatomique, Thérapeutique et Chimique

 

 

[1] La Mutuelle Générale (LMG) confie à MFP Services l’action de prévention de sa population, soit environ 500 000 assurés. MFP Services regroupe 1.2 million d’assurés de la fonction publique d’état, ainsi que ceux de la territoriale et hospitalière (essentiellement sur l’île de la Réunion).